Créer un espace de travail quand on est freelance

Créer un espace de travail quand on est freelance

L’entrepreneur freelance peut travailler depuis son domicile personnel dans son salon aussi bien que dans des locaux professionnels en location, depuis un local qu’il aurait acheté, depuis un espace de coworking, etc. Le freelance est libre d’organiser ses horaires de travail comme il le souhaite. Depuis son bureau jusque la banque, tout peut être virtuel quand on est freelance 😉

Séparer espace de travail et lieu d’exercice de l’activité du freelance ?

En France, le freelance est dans l’obligation de fournir l’adresse de domiciliation de son entreprise. Elle est identifiée comme le siège social de ladite entreprise et transmise au CFE ou auprès du greffe du Tribunal de Commerce dans le dossier de demande d’immatriculation (tous statuts juridiques confondus).

Le freelance peut légalement différencier son siège social de son lieu d’activité. C’est alors l’adresse du siège social qui figure sur tous les documents de l’entreprise ainsi que sur le site internet et toutes les publications web en dehors du site.

Pour beaucoup de tiers de l’entreprise, l’adresse du siège social valorise ou non cette dernière. Disposer de bureaux sur Paris inspire la confiance tandis que si ces mêmes bureaux sont situés dans une lointaine banlieue, l’état d’esprit vis-à-vis de cette domiciliation n’est plus du tout la même.

Se créer un espace bureau confortable quand on est freelance !

Installer son espace de travail à la maison

Si le freelance décide d’installer son espace de travail à domicile, il accepte de mêler vie personnelle et vie professionnelle et de se couper de contacts professionnels essentiels au développement de son activité.

Alors, s’il opte pour ce choix, le freelance doit être exigeant : pièce séparée du reste de la maison (réception des clients, fournisseurs, financiers, etc.), mobilier adapté (bureau, chaise), proximité d’une fenêtre (lumière naturelle), connexion wifi performante, etc. Une machine à café peut compléter cette installation et apporter la touche détente nécessaire pour une rentabilité et une concentration maximum.

Installer son espace de travail dans un espace de coworking

Le freelance peut choisir d’installer son espace de travail de façon aléatoire et temporaire (à la journée) dans un espace de coworking qu’il partage avec d’autres entrepreneurs (open space).

Les soirées « réseau » sont une aide précieuse pour le freelance qui cherche d’éventuels conseils. Les thèmes abordés sont précieux pour l’indépendant qui débute : choix d’une banque professionnelle (agence bancaire en ligne, banque numérique ou néobanque), place des freelances dans l’environnement des grandes entreprises, rester indépendant ou chercher des associés, statut juridique, etc.

L’inconvénient majeur des espaces de coworking est de ne pas avoir un bureau de libre en fonction de son heure d’arrivée.

Installer son espace de travail dans une pépinière d’entreprises ou une couveuse d’entreprises

La pépinière d’entreprises est sécurisante pour le freelance qui cherche à se créer un espace de travail mais il risque d’être au contact d’entrepreneurs aguerris, formant un public aux préoccupations différentes.

A l’inverse, les couveuses d’entreprises réservent principalement leurs espaces aux freelances indépendants.

Installer son espace de travail chez un client

Le freelance qui s’installe chez un client doit éviter de travailleur sur plusieurs missions. Attention, le propre du freelance étant de rester indépendant, il faut éviter l’apparition d’un lien de subordination. Le freelance utilise les ressources de son client mais ne dispose que d’un bureau de passage. Cette situation n’est certainement pas viable pour le freelance sur le long terme.

Installer son espace de travail dans un local professionnel

En location, en ayant signé un bail commercial, ou propriétaire en ayant contracté un prêt bancaire, le freelance prend des risques financiers qui ne sont pas toujours justifiés.

La taille du local professionnel doit être fonction du métier du freelance et de la présence ou non de matériel (stock).

Installer son espace dans une société de domiciliation commerciale

Le freelance qui décide de situer son siège social dans une société de domiciliation commerciale opte pour le choix sans inconvénients : l’adresse est souvent prestigieuse et les services offerts sont de nature à aider le freelance dans son organisation (conseils juridiques, financiers et comptables).

Installer son espace de travail dans un café

Solution temporaire, pour quelques heures ou une journée tout au plus car le freelance qui travaille dans un coin d’un café n’est vraiment pas à sa place. Il subit une ambiance qui n’est pas favorable à une réelle concentration.